Ajouter vidéo  |   | 
Enregistrer

Natcom abonné, composer: Ke envoyer 757 (gratuit)

CIYOU PARADOKS

CIYOU PARADOKS

Charles Franciyou A.K.A Ciyou Paradoks, né à Fond des Nègres ou il a fait ses études primaires et fondamentales. En juin 2000, il a perdu son père assassiné par des bandits armés. Après ce drame, il a dû laisser Fond des Nègres pour se rendre à Port au Prince où il a poursuit ses études secondaires. Tout petit Ciyou Paradoks aimait la musique qu'il a hérité de son père qui fut musicien du groupe" Black chou band". A 12 ans il savait chanter à la fête de son école ou il avait commencé à montrer ses talents de chanteur et surtout son talent de parolier parce qu'il écrivait lui-même ses textes. En 1999, le père Jean Marcel Louis, lui a récompensé pour une chanson qu'il a écrite intitulée " Pou Ayiti ". En 2004, il a gagné un concours de chant organisé par la promotion de la Philo du lycée de Fond des Nègres. En 2006, il était déjà dans le line up du premier festival dénommé " Festi Fond des Nègres " organisé par AvoPub (Assad Volcy Publicité) où il y avait des artistes comme : Belo, Heroes  et des groupes comme: Kreyol la, Rev, Barikad Crew, Kanpech et bien d'autres.. En 2007, il s'est rendu à l'Inuqua pour étudier les sciences informatiques. Un an plus tard, il a connu des problèmes socio-économiques, il était contraint de fermer ses dossiers d'études. En 2009, il rencontre un jeune talent surnommé Solis, avec qui il a recommencé à chanter et à écrire des textes, parmi lesquels la chanson titrée " Potoprens ". En octobre 2010, il rencontre un ami de vielle date Weedmarck Simon et ensemble ils ont fondé le groupe Paradoks qui allait vite sortir le tube " Leve pye'w ", avec K.O Labo records, chanson qui a touché la majeur partie de la population nippoises et une partie de New York ou Weedmarck avait des amis. Après le séisme du 12 janvier 2010, le groupe a connu des difficultés, mais a quand même sorti le tube intitulé " Yo se mevey " dédié à toutes les mamans du monde entier en 2011. En mars 2012, après la sortie de sa meringue carnavalesque titrée " Pale pale'w ", il a fait connaissance de Delva Sadrac, jeune comptable mais amant de la musique qui allait vite devenir son manager officiel. Rapidement il a sorti un démo avec deux titres ( Kite'm shine et Bo kote'w feat Sebastien Pierre ) au studio " One play records ".

Ça n’allait pas rester là, car le grand reve de l’artiste allait grandir avec la sortie de ‘Please don’t go’ en collaboration avec Costy Jay, chanson qui allait connaitre un succes fou à travers tout le pays et surtout dans la diaspora..

Ciyou Paradoks allait vite rencontrer un autre jeune rappeur au nom de KOWKOW basé en Floride et ces deux la allaient sortir « Mwen pa chanje » videoclipée et qui compte presqu’un million de vues environ sur Vevo.

Des autres tubes viennent s’ajouter comme « She’s my all » feat P-Jay et « Nan style pa’m » feat Roody Roodboy et Big Time, sans compter de nombreuses collabo avec de jeunes rappeurs vivant à Paris et en Guyane !

Ciyou Paradoks a donc joué dans pas mal d’activités telles que le Festival Beat509 organisé par Storm Tv, le festival de Tabarre organisé par Juno7 et bien d’autres !

Ciyou Paradoks compte maintenant sept (7) vidéos clips à son actif et compte en sortir bien d’autres.

L’artiste qui prépare maintenant son premier album qui aura pour titre «  Yon Rev, Yon Star » promet beaucoup au grand public qui attend déjà impatiemment cet opus.

 Ciyou Paradoks a un rêve qui est celui de voir son pays émergé de la souffrance et de la torture politico-économiques. Ses artistes préférés sont: K.libr, Jason Derulo, Shoomi, Solis et Réginald Cange. Couleurs préférées: Noir, bleu et rouge. Plat préféré: Riz, purée d’haricot et sauce pois. Aime: la musique, le soccer. Déteste: l'hypocrisie et le commérage.


 


»  Voir tous